Des e-consommateurs toujours plus nombreux ! Mais qui sont-ils ? - Mister Pasha
×
Mister Pasha
DPD France
Gratuit – Google Play
Obtenir
Des e-consommateurs toujours plus nombreux ! Mais qui sont-ils ?
28 mai 2019

Des e-consommateurs toujours plus nombreux ! Mais qui sont-ils ?

Le choix des modalités de livraison proposées sur un site marchand est devenu l’un des principaux critères d’achat lors d’une transaction en ligne.

Grâce à une étude de La FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance), nous avons pu dresser un bilan assez complet des comportements d’achat et attentes des e-consommateurs en France, 3ème marché du commerce en ligne après le Royaume-Uni et l’Allemagne, mais également de leur profil.


1/ L’Expérience d’achat

Lors d’un achat en ligne, l’expérience utilisateur (plus communément appelée UX) qui s’appuie principalement sur l’ergonomie et d’utilisabilité d’un site, est l’un des critères qui fera que l’utilisateur reviendra ou pas sur ce site.
Un e-acheteur qui n’a pas été satisfait de sa transaction sur un site marchand, ne renouvèlera pas d’achat sur ce même site e-commerce.

Au niveau mondial, il faut savoir que les abandons de panier représentent 18 milliards de dollars de perte de vente chaque année.
Les principales raisons de l’abandon d’un panier d’achat sont les suivantes : le prix des produits vendus, le temps de chargement du site, les coûts d’expédition, des méthodes de livraison pas assez rapides et des réductions non disponibles.

De manière générale, les e-acheteurs prêtent attention à ces principaux critères lorsqu’ils réalisent un achat en ligne :

-L’aspect visuel du site

-La rapidité de navigation

-L’ergonomie du site

-Les informations sur le prix

-Les modalités de livraison proposées

C’est pour cela que l’expérience d’achat lors d’une transaction en ligne est très importante pour pouvoir fidéliser son client.

Lorsque l’ensemble des critères sont réunis pour que le client se sente en confiance, l’abandon en cours de route est moins probable.

Les différents sites e-commerces ont pris conscience de ces enjeux car nous notons qu’en 2018, 79 % des Français jugent leur dernière expérience d’achat en ligne très positive.

Pour finir, au-delà de son intérêt à garder le client jusqu’au bout du processus d’achat sur son site, l’expérience utilisateur (UX) est un élément qui permet aux e-consommateurs de devenir ambassadeur d’un site. En effet il aura plus de facilité à en parler autour de lui si l’expérience est WHAOU ! Dans le cas contraire, il n’en parlera même pas.


2/ Mais qui sont-ils ?

Aujourd’hui en France, selon la FEVAD, 37.4 millions de français achètent en ligne et ce chiffre ne cesse d’augmenter au regard de la digitalisation de la quasi-totalité des marques.

En 2018, sur la globalité des acheteurs en ligne, 12 millions achètent sur Internet avec leur smartphone. L’année dernière, les smartphones représentaient à eux seuls 57% des visites sur les sites e-commerce.

D’après LK conseil, avec leur smartphone, les consommateurs vont dépenser moins à chaque achat mais beaucoup plus sur l’année.

Leur Profil

D’après Le journal du Net, 85 % des internautes français ont effectué un achat en 2017.  

Cette consommation est très hétéroclite car, d’après une étude du Blog du Modérateur, les hommes consomment plus sur Internet que les femmes. En France, 61 % des acheteurs sont des hommes et 39 % des femmes.

Concernant leur âge, c’est la tranche des 18-34 ans qui reste la plus active sur Internet, car 93 % d’entre eux ont déjà consommé.
Un écart générationnel existait ces dernières années sur Internet, mais celui-ci est en train de diminuer même de disparaitre car 80 % des internautes âgés de plus de 65 ans consomment sur Internet (ce taux était de 60% en 2010).

Leur Panier Moyen

En 2018, les consommateurs Français ont dépensé en moyenne 2200 € (une moyenne de 28 achats par an) avec pour 10 % d’entre eux un achat par semaine.

Fin 2017, ce montant s’élevait à 2184 € soit une légère progression. Ce montant s’explique par les foyers qui sont de plus en plus équipés d’outils numériques et surtout par la multiplication des sites e-commerce.

Pour quels achats ?

D’après la FEVAD, le prêt à porter remporte le concours: les articles de mode représentent 66% des commandes passées sur internet en 2018.

D’après emarketing.fr, en France, 61 % des internautes ont acheté un produit ou service en ligne en 2018, principalement dans les catégories mode et beauté (12 milliards d’€), la catégorie voyage (8,15 milliards d’€) et les loisirs (7,43 milliards d’€).
De plus, aujourd’hui une autre catégorie a rejoint le classement des produits achetés en ligne : les produits alimentaires. D’après Les Echos, en 2017, l’alimentation et les boissons fraiches représentaient 14 % des transactions en ligne, et 13 % pour les produits non périssables.

Quels sont les moyens de paiement ?

C’est en grande majorité le paiement par carte bancaire qui est utilisé pour effectuer un achat en ligne : 85 % des achats sont réglés par CB.

L’essor de l’achat sur Internet a entrainé la création de différents modes de paiement en ligne. Très loin derrière le paiement par carte bancaire, nous retrouvons d’autres types de moyens de paiement tels que le portefeuille en ligne utilisé sur 9 % des achats (type PayPal), les cartes privatives (les cartes cadeaux) sur 3 % des achats, et pour finir il reste les chèques cadeaux, les virements sur facture et les contre-remboursements qui représentent 1 % des transactions.


3/ Méthode de livraison

La livraison est un des critères les plus importants pour que le client aille au bout de sa transaction lors d’un achat en ligne.

D’après la FEVAD, les consommateurs donnent beaucoup d’importance à ce critère car 47 % d’entre eux déclarent qu’ils préfèrent abandonner leurs achats s’ils découvrent qu’ils doivent aller chercher le colis ou alors que l’envoi n’est pas gratuit.

Désormais, la livraison gratuite sans condition est le critère numéro un lors de la décision d’achat ; les commandes avec livraison gratuite sont 30 % plus importantes en volume que les commandes impliquant une livraison payante.

Ainsi en Europe, la livraison à domicile représente 77 % des points de livraison.
Elle est suivie de la livraison en point relais qui représente 53 % des achats.
Pour finir, certains internautes choisissent eux même de venir le récupérer directement dans leur bureau de Poste. Cela représente 18 % des livraisons.

Ces tendances peuvent aussi s’expliquer par le nombre d’e-acheteurs qui sont abonnés à un service de livraison premium : 34 %.
Ces e-consommateurs sont de plus en plus nombreux à choisir un abonnement annuel leur permettant de bénéficier d’une livraison premium à moindre coût (Amazon Prime, Cdiscount à volonté…).

Avec cette croissance du e-commerce et ces différents modes de livraison, les e-consommateurs ont expédié 505 millions de colis en 2017.


4/ Et sinon, vous avez pensé à Mister Pasha ?

Mister Pasha est un service de conciergerie qui reçoit toutes vos commandes passées sur n’importe quel site marchand et vous les relivre en regroupant tous vos colis en une seule livraison sur le créneau horaire de votre choix.

Pour cela, il vous suffit de :

1/ Télécharger l’application Mister Pasha

2/ Créer votre compte avec votre adresse e-mail

3/ Renseigner votre adresse Mister Pasha à la place de votre adresse personnelle lors de vos commandes en ligne

4 / Programmer votre livraison via l’application sur le créneau horaire de votre choix, dès réception des colis dans notre conciergerie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *